Marie des Chevaux

Bienvenu(e)s sur le blog personnel de Marie

Chapitre B

 B comme les milliers de Bisous que j’ai pu leur donner et le Bonheur qu’ils me donnent en retour.

 

Il était une fois…

Sur la route… Jusque sur le Causse du Larzac

 

Après beaucoup de discussions et de réflexion, Gilles s’est bien rendu compte que si « l’idée » est super ce n’est pas facile. Effectivement si nous avions assez de place pour deux chevaux, voire 3, pas assez pour plus !

Qu’à cela ne tienne nous allons  trouver une fermette…

Déjà il faut trouver la région idéale, l’Allier ? Trop froid, la Creuse ? Trop humide, l’Ariège ? Trop sec etc.… Nous prenons nos bâtons de pèlerin (en l’occurrence la voiture) et sillonnant la France pour trouver la perle rare. C’est enfin en Aveyron que nous allons poser nos valises !

 

Rien n’est plus beau à mes yeux que le Causse du Larzac. Une beauté à vous couper le souffle, des immenses étendues sans limite et surtout pour moi la sauvage sans personne !

Mais, parce qu’il y a un « mais », impossible de trouver du terrain à louer ou à vendre! Chaque parcelle libre et achetée par les agriculteurs prioritaires, nous sommes dans le pays du Roquefort !

Après de nombreux allers et retour Compiègne Millau, en chantant comme des gamins tout le long de la route, sur l’air de : si tu vas à Rio, de Dario Moreno :

« Si tu vas à Millau, n’oublie pas de monter là-haut »

que nous découvrons Pierre fiche du Larzac et faisons la connaissance d’un agriculteur qui nous propose de nous prêter des pâturages de travers (champ pentu) sur le Causse et de nous louer un gîte à proximité.

Ça y est on a trouvé !

 

En quinze jours, je donne ma démission, nous libérons la maison, faisons nos valises et c’est parti ! Une autre vie nous attend…Le grand jour est arrivé, les chevaux sont déjà en route, nous fermons définitivement la maison, abandonnons notre vie citadine, tournant

une page de notre vie.